Logo Azimut

Passeport Bateau. Un outil pour faire respecter la monotypie !

27 déc. 2018


Développé par la société Azimut, basée à Larmor-Plage, le Passeport Bateau est un outil, sous la forme d’une application web, permettant d’assurer le suivi et le contrôle de la monotypie. Explications avec Yannig Livory, président de la classe Figaro Bénéteau.

 

Qu’est-ce que le Passeport Bateau ?

Le Passeport Bateau est un outil permettant de gérer l’ensemble du cycle de vie des Figaro Bénéteau 3, bateaux monotypes présents sur le circuit de la Classe Figaro Bénéteau à compter de janvier 2019. Véritable innovation dans le monde de la course au large, il sera la pierre angulaire de la mise en application de nos nouvelles règles de classe et nous permettra d’assurer le suivi, le contrôle et le respect de notre monotypie.

 

Pourquoi est-ce novateur ?

Le Passeport Bateau est un outil de gestion de flotte qui n’existait pas jusqu’à présent dans le monde de la course au large. Il permet de référencer toutes les pièces constitutives du bateau (coque, mât, foils, moteur, appendices…), de dresser pour chaque bateau sa carte d’identité reprenant ces éléments, de suivre toutes les actions entreprises (mise en chantier, changement d’équipements, contrôle des appendices, jauge des voiles, pesées, localisation…) et ainsi d’activer ou de suspendre le certificat de conformité en cas de non-respect de la jauge (lorsque le certificat de conformité est suspendu, le bateau ne peut participer à une épreuve du circuit Figaro Bénéteau).

 

À qui est destiné le Passeport Bateau ?

- La Classe : via un tableau de bord, nous pouvons suivre toutes les actions entreprises par les skippers sur leur bateau et organiser les contrôles de jauge. Nous veillons ainsi au respect de la monotypie au sein de la Classe.

- Les mesureurs : ils sont mandatés par la Classe pour contrôler et faire appliquer les règles de jauge établies par l’association. Le Passeport Bateau leur permet d’organiser, d’opérer et d’archiver les contrôles de jauge.

- Les skippers : ils ont accès en ligne, à tout moment, à la carte d’identité et à l’historique de leur bateau. Ils peuvent effectuer, via l’application, des déclarations comme la localisation de leur bateau ou formuler des demandes de travaux, changement d’équipements.

 

Comment l’idée de créer cette application est-elle apparue ?

Dans le cadre du renouvellement des monotypes disputant le championnat de France Elite de Course Au Large, la Classe Figaro Bénéteau pilote depuis maintenant quatre années le projet du Figaro Bénéteau 3, en collaboration étroite avec le Groupe Bénéteau. L’arrivée de cette flotte a nécessité sept mois d’écriture des nouvelles règles de jauge. À cette occasion, la Classe a ainsi souhaité se doter d’un outil de suivi pour garantir le respect de la monotypie de sa flotte

 

Quelles ont été les étapes du projet ?

Nous avons débuté par définir nos besoins en vue de l’établissement d’un cahier des charges afin de lancer une consultation auprès de prestataires susceptibles de nous accompagner dans ce développement. Notre choix s’est porté sur la société Azimut à Larmor-Plage. À ce jour, l’outil a été développé et nous en sommes en phase de validation et d’enrichissement de la base de données en concertation avec le chantier Bénéteau.

La Classe a été accompagnée par Lorient Technopole, pour l’élaboration d’un dossier de demande de subvention obtenue auprès de la Région Bretagne (subvention “Inno Conseil”).

 

Quand sera-t-il actif ?

Le Passeport Bateau sera opérationnel dès la livraison des premiers Figaro Bénéteau 3 par le chantier Bénéteau soit le 7 janvier 2019.

 

Quelles seront les évolutions futures de l’application ?

Nous ferons, avec les skippers et les mesureurs, un bilan du fonctionnement du Passeport Bateau, à la fin de la saison 2019 et apporterons, si nécessaire, des correctifs pour la saison 2020.

 

© Le Télégramme - Lire l'article

 

 

newsletter

ils nous font confiance

Logo LBST
Ibis styles
Logo BDI
Logo Thales
Logo Keolis
Logo salaun holidays