Logo Azimut

Actualités

#Nautisme - Figaro 3 : le passeport bateau fait sa révolution

Chaque Figaro 3 qui sort du chantier Bénéteau est désormais doté d’un passeport numérique. Développée par Azimut, cette application web est une petite révolution dans le monde de la course au large et dans celui de la monotypie en particulier : elle permet de suivre et de conserver l’historique de chaque voilier, et, point crucial, de s’assurer de la conformité de la flotte.

Passeport bateau : entre la carte d’identité et la carte vitale

Les bateaux qui sortent des chantiers Bénéteau sont livrés conformes aux règles de la monotypie :  les  informations de sortie de chantier sont inscrites sur le passeport de chaque bateau. On y trouve notamment :

  • le numéro du bateau,
  • le numéro de la coque,
  • le poids de la quille,
  • les caractéristiques du mât, des foils…

Le passeport numérique suivra ensuite le bateau tout au long de sa vie.

D'autres champs sont à compléter en ligne par le skippeur ou son propriétaire, qui permettent de suivre les évènements qui vont jalonner le parcours du bateau :

  • le nom du bateau et du skippeur,
  • le changement d’un élément,
  • la jauge des voiles,
  • le poids total avant et après gueusage,
  • une demande d’autorisation de mise en chantier,
  • la localisation du bateau...

Les demandes d’autorisation (mise en chantier, modification, etc.) sont envoyées également via l’application.

L’historique du bateau, depuis sa sortie de chantier, est ainsi accessible aux organisateurs, et précieusement conservé.

 

Un passeport numérique pour un meilleur contrôle de la flotte

Le cahier des charges de la monotypie est très exigeant : non seulement tous les voiliers doivent être strictement identiques, mais toutes les personnes qui interviennent sur les bateaux (réparateurs, fournisseurs de matériel, etc.) doivent être membres de la Classe Figaro. Pour assurer la conformité de la flotte,  onze mesureurs sont sur le pont toute l’année pour vérifier la bonne application des règles de la classe.

 

Le travail des mesureurs facilité

Le passeport bateau facilite la vie des mesureurs.  Ils ont accès à toutes les informations-clés de la flotte en 3 clics, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, via l’application (full web), un identifiant et un mot  de passe. Ils sont plus réactifs, peuvent organiser de manière pertinente leurs visites de conformité et activer ou suspendre sans délai un certificat de conformité.

 

Témoignage

Yannig Livory
Yannig Livory
Président de la Classe Figaro

Avant l’arrivée du passeport bateau numérique,chaque demande de mise en chantier, d’incident, chaque requête faisait l’objet d’un formulaire et/ou d’une demande papier. Avec pour incidence, une réactivité moins opérationnelle. Désormais, dès qu’une information est ajoutée, elle est visible et accessible aux mesureurs qui peuvent anticiper et programmer leur visite de conformité. 

 

Un outil aussi pour les skippeurs

Le passeport bateau a été conçu pour faciliter les procédures et assurer un meilleur suivi de la flotte mais les skippeurs en profitent aussi. Pour eux, la connexion se fait via le site internet de la Classe Figaro avec leurs propres identifiants, login et mot de passe. Ils doivent indiquer où est localisé leur bateau, et signaler la moindre modification. Ils peuvent surtout envoyer directement les demandes de mises en chantier, et de modification aux mesureurs : un vrai gain de temps.  

Les concurrents peuvent également avoir accès à certaines informations précieuses sur les autres bateaux.

 

Passeport numérique : une réalisation sur-mesure,  à la « façon Azimut »

Comme pour l’ensemble des projets numériques signés Azimut, la création du passeport bateau a représenté un triple challenge :

  • créer une application web sur-mesure qui réponde entièrement aux attentes client ;
  • assurer une utilisation simple et intuitive de l’application ;
  • envisager d’ores et déjà les futurs besoins afin d’assurer la pérennité et l’évolution de l’application

 

Les outils numériques Azimut sont conçus comme des briques compatibles entre elles.

  • Le passeport bateau en est un bel exemple : l’application intégrée au CMS (outil de création de site internet) du site de la Classe Figaro offre les avantages suivants :
  • une seule adresse pour accéder à plusieurs outils-briques : l’URL du site internet donne accès au site vitrine, aux espaces adhérents et aux passeports-bateaux
  • des données optimisées entre les briques : c’est le cas notamment de la fiche skipper qui est renseignée une seule fois mais qui est exploitée sur le site internet et sur le passeport bateau. 

 

 

Nous avons mis plus de six mois à rédiger le cahier des charges du passeport bateau avant de lancer un appel d’offres. Plusieurs agences ont répondu, mais ce qui a retenu notre attention, c’est le process proposé par Azimut qui consacrait presque autant de temps à la gestion du projet qu’à sa mise en œuvre. Et Goulven, qui a chapeauté le projet en interne, a pris le temps de décortiquer, de comprendre et de maitriser la logique du projet, nos attentes avant de travailler sur l’outil proprement dit. L’expérience l’a confirmé. La force d’Azimut aura été dans la qualité de son accompagnement. Yannig Livory

 

 Ce jeu de briques innovantes et compatibles est une spécialité qu’Azimut a déjà développée depuis de nombreuses années pour le nautisme et la course au large avec la réalisation des sites internet / outil de gestion de classe pour la Classe 40, la Classe IMOCA, et plus récemment la Classe Mini et son application La Déferlante.

 

Le passeport numérique : un champ infini d’applications

Au-delà des usages propres à la course au large et à la monotypie, le passeport numérique pourrait trouver de nombreuses autres déclinaisons. Les chantiers navals pourraient par exemple le proposer pour offrir plus de transparence au moment des achats/ventes. Les collectionneurs de voitures anciennes pourraient assurer le suivi et garder l’historique de leurs vieux bolides. Le passeport pourrait aussi, pourquoi pas, supplanter le traditionnel carnet d’entretien format papier de nos voitures…

 

Figaro Bénéteau 3 : suivre le Championnat de France Elite de Course au Large 2019

  • Du 26 mars au 13 avril 2019 : La Sardinha Cup (Épreuve en double)
  • Du 26 avril au 5 mai 2019 : La Solo Maître Coq (Épreuve en solitaire) 
  • Du 27 mai au 30 juin 2019 : La Solitaire URGO Le Figaro (Épreuve en solitaire) 
  • Du 21 juillet au 18 aout 2019 : La Douarnenez - Horta (Épreuve en solitaire) 
  • Du 1 au 14 septembre 2019 : Le Tour de Bretagne à la voile (Épreuve en double)

newsletter

ils nous font confiance

Logo Thales
Logo BDI
Logo salaun holidays
Logo Keolis
Ibis styles
Logo LBST